Accueil2021-06-09T13:12:18+02:00
Loading...
Activités

Vous êtes invités à participer tout au long de la semaine à des activités à l’église ou dans votre quartier.

Messages audio

L’église enregistre ses messages au format audio afin que vous puissiez les écouter ou les réécouter depuis n’importe où.

Prochains événements
30 janvier 2022
  • Culte à l'église Baptiste de Chambéry Bissy
    30 janvier 2022 - 10h00 - 12h00
6 février 2022
  • Culte à l'église Baptiste de Chambéry Bissy
    6 février 2022 - 10h00 - 12h00
Découvertes

Cette rubrique vous présente, selon les humeurs, un livre, un film, une musique ou un concert.

Présentation

La vie dans l’église

Notre église est heureuse de vous accueillir et de vous faire connaître un peu de ce que nous essayons de vivre ensemble. Notre objectif est de chercher à mieux connaître, aimer et servir Dieu et le prochain. Autrement dit, notre vie d’église peut se résumer en trois mots : connaissance, amour et service.

Jésus, qui est la plus grande révélation de Dieu sur la terre et qui est notre modèle, a dit: « Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon PèreMoi, je suis venu, afin que les hommes aient la vie et qu’ils l’aient en abondance ». La vie qu’il veut nous offrir est une vie qui vaut la peine d’être vécue, une vie qui donne sens à notre existence, car elle nous rapproche de Dieu et les uns des autres. Venez la découvrir avec nous ! Vous êtes le bienvenu.

Samuel Pereira

Activités

Le culte

Tous les dimanches matin à 10.00 nous nous retrouvons tous ensemble pour chanter, prier et entendre l’évangile.

Groupe de jeunes

Des rencontres de jeunes (à partir du lycée) pour des moments de réflexion, de louange et de détente chaque semaine généralement le samedi.

Réunion de quartier

Les groupes de quartier sont répartis sur l’agglomération de Chambéry et au-delà. Ils organisent des rencontres régulières mensuelles ou bi hebdomadaires.

Toutes les activités

Actualités

Veillée de Noël

Venez participer à la veillée de Noël le vendredi 24 décembre de 18.00 à 19.00 à l'église de Bissy

Marché de Noël

Le marché de Noël de l'église Rendez-vous le samedi 11 décembre de 10.00 à 16.00 Artisanat, déco, confitures, friandises ...  Ventes libres au profit de ...

Toutes les actualités

Messages audio

Comment faire face à l’épreuve ? 16 Janv.

La parole restaurée 09 Janv.

Culte du 02 Janv

Culte du 26 déc

Genèse 3 – La parole brisée 12 déc

Genèse 1-2 – L’art de la parole 5 déc

Découverte de la semaine

Cette rubrique vous présente, selon les humeurs, un livre, un film, une musique ou un concert.

Joyeux Noël : film dramatique français réalisé par Christian Carion (2005)

C’est l’histoire vraie de deux camps qui s’affrontent pendant la première guerre mondiale. Au moment de Noël , les Allemands et les Français vont faire une trêve, jusqu’à se rencontrer  et trinquer ensemble. C’est le miracle de Noël, qui amène des ennemis à se réconcilier au moins pour un moment, sur le champ de bataille.

Pendant l’été 1914, la Première Guerre mondiale éclate, entraînant des millions d’êtres humains dans son tourbillon. Nikolaus Sprink doit renoncer à une carrière prestigieuse de ténor à l’opéra de Berlin. Pour suivre le jeune Jonathan qui s’est engagé, et qui l’aidait beaucoup dans son église, le pasteur Palmer quitte l’Écosse et se retrouve brancardier sur le même front du nord de la France. Quant au lieutenant français Audebert, il a dû laisser sa femme enceinte et alitée pour combattre l’ennemi ; depuis son départ, les Allemands occupent la petite ville du Nord où la jeune femme est censée avoir déjà accouché, à moins que le pire ne soit déjà arrivé ! Ne rien savoir est une souffrance qui tourmente toutes les nuits du lieutenant Audebert. Le temps passant, la neige s’installe. Noël arrive avec son cortège de cadeaux venant des familles et des états-majors. Mais la surprise ne vient pas des nombreux et généreux colis arrivant dans les tranchées françaises, allemandes ou écossaises. C’est l’impensable qui se produit : pour quelques instants, on va poser le fusil pour aller, une bougie à la main, voir celui d’en face, pourtant décrit depuis des lustres, à l’école aussi bien qu’à la caserne, comme un monstre sanguinaire, et, la musique coutumière des chants de Noël aidant, découvrir en lui un humain, lui serrer la main, échanger avec lui cigarettes et chocolat, et lui souhaiter un « Joyeux Noël », « Frohe Weihnachten », « Merry Christmas ». C’est alors que l’on assiste à une trêve passagère, « au grand dam de leurs états-majors1 », entre les combattants, qui vont fêter Noël ensemble. Puis, pris d’attachement, les chefs des camps vont sauver mutuellement leurs ennemis. La hiérarchie n’est pas au courant, mais vient à apprendre ce qui s’est passé en lisant le courrier des soldats envoyé à leurs familles. Les régiments sont déplacés, certains sont dissous, d’autres envoyés sur des fronts lointains et difficiles. Une histoire réelle oubliée de l’Histoire elle-même qui se serait passée à Frelinghien, dans le Nord de la France, près de Lille.

Joyeux Noël : film dramatique français réalisé par Christian Carion (2005)

C’est l’histoire vraie de deux camps qui s’affrontent pendant la première guerre mondiale. Au moment de Noël , les Allemands et les Français vont faire une trêve, jusqu’à se rencontrer  et trinquer ensemble. C’est le miracle de Noël, qui amène des ennemis à se réconcilier au moins pour un moment, sur le champ de bataille.

Pendant l’été 1914, la Première Guerre mondiale éclate, entraînant des millions d’êtres humains dans son tourbillon. Nikolaus Sprink doit renoncer à une carrière prestigieuse de ténor à l’opéra de Berlin. Pour suivre le jeune Jonathan qui s’est engagé, et qui l’aidait beaucoup dans son église, le pasteur Palmer quitte l’Écosse et se retrouve brancardier sur le même front du nord de la France. Quant au lieutenant français Audebert, il a dû laisser sa femme enceinte et alitée pour combattre l’ennemi ; depuis son départ, les Allemands occupent la petite ville du Nord où la jeune femme est censée avoir déjà accouché, à moins que le pire ne soit déjà arrivé ! Ne rien savoir est une souffrance qui tourmente toutes les nuits du lieutenant Audebert. Le temps passant, la neige s’installe. Noël arrive avec son cortège de cadeaux venant des familles et des états-majors. Mais la surprise ne vient pas des nombreux et généreux colis arrivant dans les tranchées françaises, allemandes ou écossaises. C’est l’impensable qui se produit : pour quelques instants, on va poser le fusil pour aller, une bougie à la main, voir celui d’en face, pourtant décrit depuis des lustres, à l’école aussi bien qu’à la caserne, comme un monstre sanguinaire, et, la musique coutumière des chants de Noël aidant, découvrir en lui un humain, lui serrer la main, échanger avec lui cigarettes et chocolat, et lui souhaiter un « Joyeux Noël », « Frohe Weihnachten », « Merry Christmas ». C’est alors que l’on assiste à une trêve passagère, « au grand dam de leurs états-majors1 », entre les combattants, qui vont fêter Noël ensemble. Puis, pris d’attachement, les chefs des camps vont sauver mutuellement leurs ennemis. La hiérarchie n’est pas au courant, mais vient à apprendre ce qui s’est passé en lisant le courrier des soldats envoyé à leurs familles. Les régiments sont déplacés, certains sont dissous, d’autres envoyés sur des fronts lointains et difficiles. Une histoire réelle oubliée de l’Histoire elle-même qui se serait passée à Frelinghien, dans le Nord de la France, près de Lille.

Toutes les découvertes

Nous trouver ?

L’église se trouve au Nord-Ouest de la ville de Chambery, elle est implantée dans des nouveaux locaux dans le quartier de Bissy à proximité du centre-ville.

Un culte est organisé chaque dimanche avec une église « junior » complété par des nombreuses activités : groupes de quartier, groupe de jeunes, réunion de prières ainsi que d’autres activités évènementielles.

Contact
Aller en haut